ClairObscur | Bloguez.com

Seven: les 7 vérités

Added 5/7/2007

A la demande de Mani , je veux bien me prêter au jeu, mais à ma façon.

(tous les blogs que je connais ont eu leur passage de témoin donc je m'abstiendrai)

 

 

1- J'ai eu une enfance bercée par:

 

les films:

 

La petite bande de Michel Deville

 


L'histoire tirée d'un fait divers d'une bande d'enfants anglais de 7 à 11 ans qui ont voyagé jusqu'en France seuls sans un sous en poche
Ce film m'avait tellement marqué au point que je me suis appropriée l'hymne des enfants pour notre bande de cousins.

 

Horus le prince du soleil de Isao Takahata

 

 

 

http://fr.youtube.com/watch?v=0NcfjZV8jMQ


Mary Poppins de Robert Stevenson

Qu'est ce que je n'aurai pas donné pour qu'elle soit vraie http://fr.youtube.com/watch?v=i5IW9wK_HNg

 


Les aristochats

C'est niais , mais encore maintenant j'arrive à trouver ça mignon

http://www.youtube.com/watch?v=CljLbqYUs54

 


la musique: je faisais du piano donc musique classique oblige, et puis la chanson française et les tubes des années 70 qu'écoutaient mes parents sur les vieux 45 tours.

 

les bouquins:
- Le petit prince: que je n'ai jamais cessé de lire d'ailleurs
- la trilogie de Pagnol, la gloire de mon père et compagnie
- Le tour du monde en 80 jours, qui m'a inauculé une anglophilie aigue
- Presque tous les romans de la comtesse de Ségur, qui m'ont passé les minauderies de fifilles, heureusement pas pour trés longtemps.
- Un roman tunisien qui je crois se nommait "Halima" ou quelque chose du même genre dont l'action se situait à l'aube de l'indépendance
- les bibliothèques roses et vertes avec leur lot de détective en

herbe
- "Nurse mathilda" de je ne sais plus qui , qui sera plus tard adapté en film, et "les vacances de Monsieur Hulot "adapté en film également

 

Intéressant de voir combien peu de livres  pour enfants étaient disponibles à mon époque étaient en arabes , sauf les contes des mille et une nuit, et les traductions des romans étrangers.

 

Le tour de la tunisie que j'ai fait d'est en ouest , du nord au sud et plusieurs fois


2- cherchez le moi:

 

J'ai mis un film et un bouquin:

 

Rebecca de Daphné du Maurier : un de mes bouquins favoris d'ailleurs. Pour son écriture intime , en chuchotement, au point qu'on a l'impression qu'il s'agît de nos propres pensées.

 

  


Will Hunting de Gus Van Sant avec Robin Williams et Matt Damon. Un film truffé de répliques cultes au point qu'on est tenté de le mettre tout entier en lien. Matt Damon et Ben Affleck n'ont pas volé leur Oscar du meilleur scénario. Magnifique interprétation comme d'hab de Robin Williams. Magnifique BO de Elliot Smith (dont "Miss misery") surlequel je ferais un post un de ses 4, puisque je possède pas mal de ses titres.

 

 

 

Monologue de Robin Williams pour Will Hunting http://www.dailymotion.com/relevance/search/will+hunting/video/x137jd_will-hunting-1997-5

 

La scène du bar http://www.dailymotion.com/relevance/search/will+hunting/video/x131ph_will-hunting-1997-1

Le monologue du pourquoi je n'entrerais pas à la NSA , à couper le souffle

http://www.dailymotion.com/relevance/search/will+hunting/video/x13avd_will-hunting-1997-10

 

Je me demande combien vont croire que je suis une orpheline enfant battue, ou une anglaise mariée.


3- Le grand Bleu: Un repère...

Film de Luc Besson avec Jean Marc Bar et Jean Reno

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=funaMAZOeYw


4- Trois Enterrements:

Il ne s'agît encore que de deux.

Le 1er est celui du rêve de devenir journaliste. Il est mort très jeune , d'abord parce qu'il ne m'intéressait pas tant que ça, ensuite pour des raisons géographiques que tout le monde comprendra.

 

Le 2ème que j'ai mis en bière est celui de critique de cinéma,qui déjà paraît improbable car au rythme où vont les choses pour nos salles de cinéma en Tunisie. Il serait plus judicieux que je m'attèle à la critique des sorties des films en DVD piratés.

Ce rêve a reçu un coup de massue lorsque  j'ai lu la liste des 10 films qu'on doit voir absolument si on veut être critique d'après Première:

- Amour Tango et Mandoline de Arthur Maria  Rabenalt
- The day the fish came out de Micheal Cacoyannis
- La dernière bourrée à Paris de Raoul André
- I sailed to Tahiti with an all girl Crew de Ruchard L. Bare
- His pistols smoked.. They call him cemetery de Anthony Ascott
- Confessions of a window cleaner de Val Guest
- Leçons de chimie à 9h de Mario Mattolu
- Le tueur aime les bonbons de Frederico Chentrens
- Microwave Massacre de Wayne Berwick

... and last but not least: Citizen Kane de Orson Welles.

 

Alors la liste en question m'a tout l'air d'être une énorme blague en dehors de Orson Welles bien entendu, et c'est d'ailleurs le seul film que je connais. Mais l'idée même que je ne connais aucun des autres noms , m'a fichu un coup (c'était peut être le but du journaliste d'ailleurs: décourager les éventuels postulants)

Le 3ème enterrement ne devrait pas trop tarder, proches et amis recevrons un faire part.

 

Citizen Kane de et avec Orson Welles: "Rosebud" film culte , réplique culte.Le film parfait dans tous ses détails, suspens umière, cadrage, jeu d'acteurs. La référence. Ce qui pour un réalisateur qui a rarement réussi après à achever ses films  par manque de financement peut être vu comme un coup du sort.

Et hors sujet esthétique , Orson Welles m'avait paru terriblement mignon dans ce film, il m'avait d'ailleurs fortement déçu dans une interview où il a avoué qu'on a dû lui étirer le visage par des élatiques ou je ne sais quoi et que lui même ne s'était jamais vu aussi beau

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=BWGb8zJmk-I


3 enterrements de Tommy Lee Jones avec Tommy Lee Jones et Barry Pepper

Le film a eu deux récompense à Cannes , dont le meilleur scénario

Le cadavre de   Melquiades Estrada est déterré et enterré 2 fois avant qu'on ne retrouve son véritable meurtrier et qu'il ne trouve le repos éternel. Un parcours rédemptoire sur fond d'enquête

 

 

http://www.dailymotion.com/relevance/search/trois+enterrements/video/x2arm4_trois-enterrements


5- Le dictionnaire des noms bibliographiques: J'ai eu recours à ce vieux compagnon à chaque fois que j'ai lu un bouquin ou un film historique,ce qui de nom en nom m'a fait découvrir, toute la lignée des rois de France ou presque, quelques trucs sur l'Autriche-Hongrie, l'Angleterre, et sur les Médicis

 

 

La reine Margot de Patrice Chéreau

 

avec une playade d'acteurs connus: Isabelle Adjani, Jean Luc Anglades, Daniel Auteuil, Vincent Pérez.

 

Un film qui peut paraitre mélodramatique, mais il a le mérite d'être prenant, et de m'avoir intéressé à une partie plutôt animée de l'histoire de France.

 

 

bande annonce: http://www.youtube.com/watch?v=PtWw2Ha2naE

 

La saga des Médicis la trilogie de Sarah Freydman

 

3 bouquins pour 3 générations de Médicis soit Cosme l'ancien, son fils Pierre et le petit fils Laurent le magnifique.

 

Encore un truc mélodramatique, mais j'ai adoré les débuts de cette famille médicis, rebelle , ni religieuse, ni cupide, capitalliste avant la lettre, et mécène.

 


6- Les opposés s'attirent: deux pays m'ont toujours fasciné : le Japon surlequel j'ai déjà posté, et l'Allemagne, que j'ai un peu perdu de vue. (Il faudra que je reprenne mes cours d'allemand un jour, d'ailleurs.)

Probablement parce qu'ils sont complètement à l'opposé de la Tunisie.


Mais bon il y a une limite à la règle des contraires, cette limite, c'est le Rhin puisque la France surpasse largement les 2 autres.
 

7- Mon père ce héros:

référence au titre , pas au film de Depardieu, qui n'est franchement pas le meilleur à mon avis

Tags :
Category : Actualites | Comments (3) | Write a comment |

Paris je t'aime Vol I

Added 25/5/2007

Référence au film du même nom naturellement  .

 

Bande annonce http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18628771&cfilm=46401&hd=1.html

 

 

 

Un film collectif ayant pour départ le décor de Paris  Avec quelques réalisateurs de renom, tels que les frères Coen, Walter Salles, Gus Van Sant  ou Wes Craven. Et quelques acteurs tout aussi « inconnus »  : Fanny Ardant, Juliette Binoche, Gérard Depardieu, Willem Dafoe, Nick Nolte, Natalie Portman , Ludivine Sagnier , Elijah Wood, …

 

Un film inégal, avec du bon et du moins bon, on peut être tour à tour charmé , ennuyé , intrigué, amusé... en se promenant dans les ruelles de Paris

 

C’est l’occasion pour moi de parler de ce que j’aime à Paris (très conventionnellement) dans le désordre :

 

M’asseoir sur l’herbe dans un jardin (le Luxembourg , Monceau ... ) et rêvasser sous les arbres (rare instant de paix)

 

 

 

Ecouter les musiciens dans le métro

 

 

Retrouver mon chemin seule dans les métros de Paris et me prendre pour un génie alors qu’un enfant de 5 ans pourrait le faire

 

 

La carafe d'eau dans les restos

 

 

Le sentiment de tranquilité lorsqu'on est assis au café, celui de ne pas sentir de regard peser sur soi.

 

les petites boutiques, et les vielles rues.

 

 

M’oublier chez les bouquinistes à Saint-Michel et m’immerger dans un autre monde pendant 2 heures

 

 

 

M’accouder sur la vieille pierre des ponts  et voir les bateau-mouche passer. Oui c’est très classique je sais ...

 

 

 

Autre classique, voir la tour eiffel et l'arche de défense de nuit.

 

Retrouver des tableaux que je n’avais vu jusque là que dans les livres et que j’apprécie (il y en a tellement qu’ils pourraient servir de base à un post à eux seuls) En réalité, je ne comprend rien à la peinture, c'est soit ça me plait , soit ça ne me plait pas . Je reconnais des tableaux sans en connaitre les titre ou les peintres.

 

L'un des rares dans je connais le nom: La grande odalisque de Dominique Ingres.

 

 

 

M’asseoir à l’intérieur des églises ou mieux encore écouter l’opéra dans les églises

 

 

 

Arpenter des rues et des quartiers  que j’ai toujours connus sans les avoir jamais vu. Et accessoirement  épater les parisiens par mon « savoir infini » .

Dans la même veine, connaitre l’histoire qu’il y a derrière une bonne partie des monuments et des œuvres d’art : vive le dictionnaire des noms propres!!

 

 

Les vieillards solitaires qui vous sourient timidement et viennent tout d’un coup discuter avec vous.

 

Voir des français traverser dans les feux rouges, et en profiter pour traverser à leur suite.

 

Entendre parler plusieurs langues, quitte à se sentir un peu idiot parce qu'on ne comprend rien.

 

La bouffe, les crêpes  et les fromages qui puent 

 

 

 

Regarder des heures durant les devantures des boulangers pâtissiers. (à la manière des chats devant le poissonnier en espérant qu’un morceau va me tomber miraculeusement dans les bras)

 

 

Me promener sur la coulée verte et dans les parcs , jardins  forêts… , là où je peux trouver du vert

 

 

 

 

Il y a bien sûr des choses  que j’aime moins :

 

-         les puces: trop encombré et bruyant à mon goût

-          Les tags sur des monuments historiques

-         Les monuments restaurés avec des pierres trop neuves pour qu'on puisse sentir le poids de l'histoire : ils ont massacré mon beau Versailles 

-          La tour Montparnasse, l’opéra Bastille et l’hôtel Mercure, 3 horreurs architecturales monumentales.

Tags :
Category : Actualites | Comments (3) | Write a comment |

Japon mon amour: vol5 Musique

Added 8/5/2007

Ne me demandez rien sur la musique ancienne dont je ne raffole pas particulièrement . La moderne contient qlqs daubes monumentales, largement moqués dans le site suivant (âme sensible s'abstenir)  http://jpoptrash.nihon-fr.com/

 

Mais il contient aussi qlqs découvertes sympas entre autres :

  -Kokia : Une voix d'opéra, et pour cause elle est diplomée en chant d'opéra de l'université de Tokyo

http://www.dailymotion.com/relevance/search/kokia/video/xxg6a_kokia-il-mare-dei-suoni

 http://www.dailymotion.com/relevance/search/kokia/video/x119ev_kokia-usaghi

 

vous trouverez dans ce site , tout ce qu'il est possible d'avoir sur cette chanteuse (mp3 compris)

http://happii_kokia.bravejournal.com/ la première chose à faire , c'est de télécharger impérativement Chouwa Oto with reflection .

 

  - Noon: joli voix de Jazz, souvent comparée à Norah Jones, elle est à mon avis bien meilleure , mp3 ici http://noon.melody.free.fr/default.htm

 

- Dorlis: voir son clip de Mariposa  trés sympa ici : http://www.dailymotion.com/tag/Clip/video/xb0m3_dorlismariposa?from=rss

 

- Emiko shiratori: Fait  plutôt des ballades dans le style celtique, mp3 par ici:

http://perso.orange.fr/emiko.shiratori/mp3.htm

 

- Yoko Kanno: compostrice pour anime, pas trouvé de mp3, alors je vous conseille les pistes Blue à écouter ici:

Blue http://www.animeillusion.com/ecouter/af/cowboybebop/ost3.php

Omega Blue: http://www.animeillusion.com/ecouter/af/arjuna/ost1.php

j'essairai de les mettre dans la playlist aussi.

Il y en a d'autres: Yula Yayoi (une originale qui enregistrait ses albums dans sa salle de bain, avec des chansons dans une langue toute inventée), Yuiko (encore une voix d'opéra, elle a sorti un seul album pour l'instant)

Seulement voilà, j'ai pas trouvé les mp3 pour ces deux là . Et il y en a d'autres pour qui je ferai pas l'effort de trouver le mp3

 

Tags :
Category : Actualites | Comments (0) | Write a comment |

Japon mon amour: vol4 Studio Ghibli

Added 8/5/2007

Il me faudrait plusieurs posts pour parler des films des sudios Ghibli

 Je vais donc juste parler de leurs dénominateurs communs et donner des extraits .

Le studio Ghibli (du nom d’un vent venant du Sahara)  a été crée à une époque où on ne s’intéressait plus aux longs métrages mais aux séries animées. Miyazaki et Takahata ouvrent  une nouvelle voie axés sur les films d’auteur  . Une œuvre couronnée par l’ours d’or et l’oscar , donnés au film « le voyage de Chihiro » .

 

Certains points communs entre les différents films :

 

 

-          la référence aux débuts de l’aviation : Hayao Miyazaki est un passionné  d’aviation depuis l’enfance puisque son père dirigeait une entreprise qui fabriquait  des gouvernails pour les avions de chasse . Cette passion on la retrouve dans des films comme Proco rosso, Laputa le château dans le ciel, Nausicaa, Le château ambulant

 

 

 

-          La référence à l’écologie : beaucoup des films de Miyazaki  reprennent des thèmes écologiques et appellent à ce que les hommes vivent en harmonie avec la nature. Les plus évidents sont probablement « Princesse Mononoké » « Pomopoko » et « Nausicaa la vallée du vent » mais on les retrouve aussi dans Laputa,

 

 

-          Le pacifisme : Pamphlet anti-guerre dans « Le tombeau des lucioles » ( œuvre la plus émouvante du studio , la seule qui autant que je me souvienne finit sur une note dramatique) « Laputa, le château dans le ciel », « Nausicaa » , Porco Rosso, Pompoko,  et le château ambulant.

 



-          L’homme et la modernité  : On retrouve cette relation surtout dans « Laputa le château dans le ciel » (relation homme machine) mais aussi dans « princesse mononoké »

 

 

-          Les personnages féminins : Dans presque tous les films un personnage féminin (une petite fille généralement) tient le haut de la rampe. Une fille forte au caractère bien trempé (princesse mononoké, Si tu tends l’oreille, mon voisin totoro, Porco rosso, Kiki la petite sorcière) ou une fille qui au départ parait timide effacée et  qui se transforme , puise de nouvelles ressources en elle, pour aider ceux qu’elle aime ( Laputa le château dans le ciel, Le château ambulant, le voyage de chihiro)

 

             

 

-          Les bébêtes : de nombreuses bébêtes qui parfois  se répètent d’un film à un autre

 

 

-          La référence aux cultes anciens : le culte des animaux dans mononoké, celui de la nature dans  « mon voisin  Totoro », la profusion de dieux et d’esprits dans « Le voyage de Chihiro »

 

     

 

-          La musique , musique de Joe Hisaichi. Et qui convient superbement aux films du studio ghibli. 

 

Extraits de films

 

Le voyage de chihiro http://www.youtube.com/watch?v=EPcS1O5OOoY

 

Princesse mononoké  http://www.youtube.com/watch?v=3JG6JDuZUoc

 

Porco rosso : http://www.youtube.com/watch?v=ETIJUDUFnl8

 

Pomopoko  http://www.youtube.com/watch?v=DnOk7eI-O9I

 

Nausicaa la vallée du vent  http://www.youtube.com/watch?v=0lejoA2Vad8&mode=related&search=

 

Si tu tend l’oreille  (extrait en VO))http://www.youtube.com/watch?v=QEAzbIDYt4E

 

Mon voisin Totoro http://www.youtube.com/watch?v=pp9PDj_zb1k

 

Laputa le château dans le ciel, le générique de début : http://www.youtube.com/watch?v=uPtgyn-x6ug

 

Kiki la petite sorcière http://www.youtube.com/watch?v=92jClxFqLLI

 

Le château ambulant  http://www.youtube.com/watch?v=Bi67JK5hz1E

 

Le tombeau des lucioles http://www.youtube.com/watch?v=RTIZOwezv9Q

 

Mes voisins les Yamada  (extrait sous titré en anglais) http://www.youtube.com/watch?v=a2-a-1TJKxU

Tags :
Category : Actualites | Comments (0) | Write a comment |

Japon mon amour: vol3 Littérature

Added 8/5/2007

Il y en a beaucoup mais ces trois  là sont mes favoris :

 

« A pied sur le Tokaido » de Jippensha ikku , paru en 1802, un roman qui fait un portrait haut en couleurs , du japon traditionnel. Ila été écrit sous forme d’un guide du routard sur le voyage de Tôkyô à Kyôto raconté par deux phénomènes amateurs d’alcool, de farces  et de filles .

 

« Neige de printemps »  de Yukio Mishima, c’est le tome I de «  mer de la fertilité » : je n’ai pas eu le courage de terminer le 3ème tome . Mais à première vue, c’est le 1er que j’ai apprécié le plus. Notamment la description de la relation amoureuse entre les 2 protagonistes de l’histoire, tellement détaillée et vraie .  Son auteur est considéré comme le plus grand romancier du Japon d’après guerre, et il est mort en pratiquant un seppuku en grande cérémonie (assez impressionnant j’imagine) , pour l’info seppuku est ce qu’on peut traduire par Harakiri , donc à l’ancienne avec le sabre et toute la panoplie.

 

« Arrachez les bourgeons , tirez sur les enfants »  de Oe Kenzaburo (titulaire du prix nobel 94)  : Une  histoire entre l’innocence et la cruauté, comme les enfants et comme le monde qui les entoure. Une histoire qui m’avait choqué et qui m’était resté en tête. Petit résumé piqué de www.shunkin.net

 

« Pendant la Seconde Guerre mondiale, des enfants d'une maison de correction fuient les bombardements et se réfugient dans un village de montagne. Leur éducateur les place sous l'autorité d'un maire convaincu qu'un mauvais enfant doit être supprimé «dès le bourgeon». Le jeune narrateur et son petit frère font partie de ce groupe de délinquants bientôt à la merci des villageois haineux, qui les contraignent à enterrer des animaux victimes d'une épidémie. Quand trois personnes meurent, contaminées, les villageois, pris de panique, abandonnent le village en y enfermant les enfants, qui prennent possession des maisons désertées et esquissent même les règles d'une vie en société. Temps suspendu, unique dans cette histoire de bruit et de fureur, où s'expriment les douceurs de la fraternité et les joies d'un premier amour. Malgré la présence d'un jeune Coréen et d'un soldat déserteur qui tentent de les aider, l'affrontement avec les villageois de retour ne pourra être évité. »

Tags :
Category : Actualites | Comments (0) | Write a comment |

| Contact author |